Cannes 2011: The Beaver – Le complexe de Foster

[ 18 mai 2011 | 2 Commentaires | Dans les catégories: Cannes 2011, Critiques de film, par Zem ]

Il aura fallu attendre 16 ans pour que Jodie Foster revienne derrière la caméra. Nombreux sont les comédiens qui ont décidé, un jour ou l’autre, de passer derrière la caméra. Certains y sont restés pour notre plus grand bonheur, d’autres ont persisté pour notre plus grand malheur. Mais Jodie Foster, après deux films réalisés dans les années 90, s’est arrêtée. Et quand on voit The Beaver, on se demande bien pourquoi ! Le complexe de Foster ?

Avec un titre français peu engageant (que je ne citerai donc pas), The Beaver traite d’un sujet délicat, celui de la dépression. Avec un Mel Gibson inventif et surprenant, le film démarre en trombe et nous offre un personnage déprimé et assez drôle dans son malheur, jusqu’à sa rencontre avec le Castor, qui va devenir son alter ego au travers duquel il va réussir à s’exprimer.

Si cette idée farfelue est plutôt drôle, ce qui se cache derrière The Beaver est bien plus sérieux. Une famille ébranlée par la maladie du père, un fils (Anton Yelchin) subissant le comportement de son père et ayant peur de finir comme lui, et une mère de famille (Jodie Foster) devant garder le cap et accepter l’arrivée du Castor dans la famille.

Bien que drôle dans un premier temps, la force de The Beaver se dévoile à mesure que le sujet de la dépression est traité en profondeur et on est alors fasciné par le jeu de Mel Gibson, qui ne semble lutter avec force contre sa maladie au travers du Castor mais aussi souffrir du regard des autres. L’ajout de beaux seconds rôles (notamment Cherry Jones et l’incroyable Jennifer Lawrence) renforce également le propos du film, en traitant de choses différentes mais liées à la dépression.

Finalement, le pitch du film et son titre cachent subtilement le sujet délicat qui est traité avec brio ici, et on en ressort ému. Est-ce l’aura et le respect pour Mademoiselle Foster ou l’humilité et l’intelligence du scénario qui font de The Beaver un très bon film ? Ou est-ce la performance de Mel Gibson et de son Castor ? Question complexe, mais en tout cas ça marche.

2 commentaires »

  • Marcia Bénitah

    A la fin du film de Jodie Foster apparaît au générique le nom d’un site qui traite de la dépression. Pourriez-vous me le communiquer SVP.
    Merci par avance

    • Zem (auteur)

      Bonjour Marcia,

      Malheureusement je n’ai pas relevé cette information, mais peut-être que vous pourrez trouver cela sur Google voire même IMDB.

    Laisser un commentaire:

    Compatible Gravatar.