Cannes 2011: Le CNC et la 3D

[ 25 mai 2011 | Pas de commentaire | Dans les catégories: Analyses, Cannes 2011, par Zem ]

Le CNC organisait une rencontre à l’occasion de la publication du « Livre blanc du relief (3Ds) ». Un guide de référence sur la 3D stéréoscopique dans les productions audiovisuelles, de la conception à la diffusion. Une petite vingtaine de professionnels du secteur et de curieux étaient là pour échanger autour de la 3D relief au cinéma. Sortez vos lunettes !

Pour le CNC, c’était l’occasion de se positionner sur ce nouveau format et d’actualiser un peu les données apportées aux professionnels, dont ne subsistait qu’une brochure datée. Réalisé avec quelques collaborateurs spécialistes de la 3D, le Libre blanc est présenté comme la bible pour l’utilisation de la 3D à court terme.

En effet, difficile de rester exhaustif avec cette technologie qui reste à découvrir. Il est d’ailleurs trop tôt pour normer la 3D, de peur de tuer la créativité. Aussi, on apprend qu’à tout niveau d’avancement d’un projet en 3D, il existe une aide du CNC. Mais inutile d’espérer obtenir plus facilement une aide avant réalisation juste parce que votre film est en 3D : les commissions restent avant tout attentives aux qualités artistiques d’un film (on en a parlé ici) et si la 3D est justifiée et maîtrisée, alors seulement cela pourra pencher en la faveur d’un projet.

On nous dit également que la technologie appartient à tout le monde, pas seulement aux fabricants. La 3D est encore en balbutiement dans la production et tout reste à faire. Si bien que les fabricants de téléviseurs ont pris une grande avance sur les créateurs de contenus, qui sont loin de pouvoir remplir votre programme télé d’œuvres en 3D.

Enfin, professionnels et CNC s’accordent pour dire qu’il faut encadrer le développement de la 3D et notamment dans les salles, où les conditions de projection de cette technologie ne sont pas toujours optimales. Il existe différents tests disponibles pour les exploitants (réglages fournis, mires, etc.) afin d’exploiter la 3D sans risquer de diffuser des épidémies de migraine à leurs spectateurs.

Le Livre blanc de la 3D est disponible auprès du CNC ou en version PDF (ici par exemple) et mis à jour en fonction des avancées technologiques sur quelques sites spécialisés comme UP 3D ou la Ficam.

Laisser un commentaire:

Compatible Gravatar.