Accueil » Archive

Articles archivé pour la période mars 2011

Analyses, par Zem, Production »

[31 mar 2011 | One Comment | Lu 2 770 fois]
La limite entre aide et exploitation

Faire un film, ça coûte de l’argent. Je ne pense pas vous apprendre grand chose en vous disant cela.

Même un court métrage peut coûter beaucoup d’argent : beaucoup de décors, mise en scène ambitieuse, nouvelles technologies… Le budget peut très vite grimper et même atteindre celui d’un « petit » long métrage parfois.

Mais lorsqu’on est une société de production, qu’on reçoit un montant honorable pour tourner grâce aux aides habituelles (régions, chaînes de télé, etc.), il est normal de payer ses techniciens, non ?

Analyses, Par Mg, Production »

[24 mar 2011 | 3 Comments | Lu 2 216 fois]
Le producteur, cet idéaliste professionnel

Producteur. Le Saint Graal des artistes en devenir, le mogul de la création moderne, le créateur fou de projets impossibles. Derrière l’ami des stars et le financier incorruptible se cache pourtant un homme simple, ce qu’en France on pourrait simplifier en un mot : un entrepreneur.

A voir, Critiques de film, Par Aineka »

[18 mar 2011 | 10 Comments | Lu 3 055 fois]
Sucker Punch : mais que raconte Snyder ?

Pas grand chose ! Ou que son cinéma s’intéresse d’avantage à créer de nouvelles images et de nouveaux effets graphiques plutôt que de traiter des rapports humains.

Ceux qui s’attendent à la violence graphique et ultra visuelle que l’on avait pu voir dans les précédents films de Zack Snyder seront forcément déçus. Snyder a visiblement appris à détourner les codes de la censure américaine pour permettre à son cher studio Warner de sortir le film auprès d’un jeune public (ou bien est-ce le studio qui a poussé à la censure ?)…

Analyses, En ce moment, Jeu d'acteur, Par Aineka, Production, Réalisation »

[16 mar 2011 | 5 Comments | Lu 2 404 fois]
Bien dans sa casquette

Dans notre secteur d’activité, nous travaillons avec des gens qui se considèrent artistes, ou alors techniciens pour une vision artistique. Ils sont au service d’un art… du moins en théorie.

En arrivant dans ce milieu, je m’attendais à rencontrer des personnes dont l’ouverture d’esprit serait significative. Je voudrais témoigner de mon étonnement à côtoyer des gens qui ne conçoivent pas, ou qui ont des difficultés à concevoir, que l’expression de chacun puisse prendre un angle différent.

Je m’explique….