Accueil » Archive

Articles archivé pour la période avril 2010

Analyses, Écriture, En ce moment, par Zem »

[30 avr 2010 | 2 Comments | Lu 2 819 fois]
Les mécanismes de l’inspiration

Mike Myers a ses bains du dimanche matin, moi j’ai ma douche quotidienne. Pas qu’il se lave moins que moi, non, je parle simplement de ces habitudes, ces moments, où l’inspiration vient plus facilement.

Certains ont leur petit rituel d’inspiration, d’autres se font surprendre à toute heure… les bonnes idées peuvent frapper partout et n’importe quand. En tant qu’auteur, j’ai toujours à portée de main quelques feuilles et de quoi écrire. Ou les Notes de l’iPhone, bien pratiques.

Mais une fois l’idée bien installée dans un coin de ma tête, j’ai une sorte de parcours créatif qui varie rarement. Je me suis donc amusé à détailler ce processus.

Critiques de film, Par Aineka, Première séance »

[28 avr 2010 | One Comment | Lu 1 170 fois]
The Crazies : moins on est de fous, plus on survit

Et si la folie était contagieuse ? Imaginez un virus capable de transformer n’importe qui en fou dangereux. Imaginez maintenant ce virus se répandant sur une petite ville tranquille du Middle-West. Alors que les habitants voient leurs proches se changer en assassins, un shérif tente de protéger les quelques personnes encore non infectées en attendant les renforts. Mais lorsque l’armée intervient enfin, c’est pour mettre la ville en quarantaine quitte à exécuter toute personne tentant de fuir. Abandonnés à leur sort, ce petit groupe de survivants va tenter de s’en sortir.

Critiques de film, Par Aineka, Première séance »

[27 avr 2010 | 5 Comments | Lu 1 469 fois]
Enter the Void – Le vertige d’un artiste

Pour moi, Gaspard Noé est un véritable artiste et je ne pense pas ça de tous les réalisateurs dont je vois les films. Il crée de nouvelles images, cherche à repousser les limites de son art. On sent véritablement que derrière ce délire visuel se trouvent des émotions et des tourments très intimes du réalisateur. Il a fait le film pour lui en ne s’interdisant rien. Il se permet tout, même ce qui peut être inconcevable ou immoral pour certains d’entre nous, tel un peintre en libre expression face à sa toile.

Analyses, En ce moment, Jeu d'acteur, Par Aineka »

[24 avr 2010 | 2 Comments | Lu 1 534 fois]
La « Comédie Française »

On retrouve souvent sur notre site, que ce soit dans les articles ou les commentaires, des interrogations sur la situation du cinéma français : « Pourquoi le cinéma français est il moins « bon » que le cinéma américain ou anglais ? »
De façon plus spécifique, en tant qu’acteur, la question des « performances » des acteurs américains ou français me parlent. Et j’entends souvent dire que dans nos contrées les acteurs sont… moins bons, ou vont moins loin dans le jeu.
D’un point de vue personnel, je vois des acteurs de différentes nationalités dont la sensibilité de certains …

Critiques de film, Par Aineka, Première séance »

[21 avr 2010 | One Comment | Lu 1 184 fois]
Life during wartime, l’indépendance ambigüe

10 ans ont passé après les épreuves qu’a traversées la famille Jordan. Joy, qui découvre que son mari Allen n’est pas encore guéri de ses problèmes d’addiction, aimerait trouver du réconfort auprès de sa mère et de ses soeurs Trish et Helen, mais celles-ci ont leurs propres problèmes. Trish, dont le mari a été arrêté pour pédophilie, tente de retrouver l’amour dans les bras de Harvey, un homme mûr et divorcé. Helen, elle, n’est pas épanouie malgré son succès à Hollywood. Ces différentes histoires, qui remettent en scène certains personnages du film Happiness, posent la question du pardon et de ses limites.