Pathé au pays des merveilles

[ 19 mar 2010 | 16 Commentaires | Dans les catégories: Analyses, par Zem ]

Sirchamallow le crie haut et fort sur son blog : le cinéma est devenu un luxe !

Avec son exemple de l’avant-première d’Alice au pays des merveilles au Pathé Vaise à Lyon le 18 mars 2010, difficile de ne pas s’étouffer en constatant le prix du billet.

10 € la place de cinéma (tarif déjà élevé, auquel s’ajoute le fait que la séance est payante pour les possesseurs de la carte PASS)
+
3 € de location des lunettes 3D (prix également exorbitant dont on a déjà parlé ici)
+
2 € pour… l’exclusivité Pathé pour l’avant-première !

SOIT 15€ LA PLACE DE CINÉMA !

Dans une société où les individus doivent de plus en plus montrer de transparence (qui a dit Hadopi ?), il devient inconcevable de se voir imposer de tels tarifs, aux conditions plus que floues, auxquels s’ajoutent l’absence de chiffres sur les abonnés aux cartes illimitées, des revenus annexes pour les multiplexes (confiseries, promotion payante des films dans les établissements) qui ne sont pas redistribués aux ayant-droits des films exploités dans ces mêmes établissements… et j’en passe !

Quand arrêtera-t-on de prendre le public pour une bande de portefeuilles morfales nourris au pop corn ?

C’est triste d’en arriver là, mais je me réjouis d’apprendre que cette avant-première n’a pas attiré grand monde. Peut-être le signe qu’il est temps que les choses changent ?

En ces temps d’élections, il n’est pas utopique de croire qu’un ticket de cinéma est comme un bulletin de vote… et l’abstention est encore plus fatale !


L’article de Sirchamallow, c’est par ici.

16 commentaires »

  • Hephaistos

    Les tarifs sont proprement scandaleux. Et quand on voit la liste de réductions, pass vermeil, moins de 15ans, estropié de guerre et unijambiste, on souffre à l’idée qu’en ayant 25ans et en bossant de nuit pour un salaire de moins de 1000€, la place soit à 9€ et plus.
    Il ne fait pas bon être le client standard…

    • cayoux33

      Je ne sais pas si à paris cela se passe exactement pareil. Mais je connais des personnes qui voulait voire le film. Gaumont ( celui de talence pour être précis ) proposait une projection en avant-première, réservé uniquement à ceux qui possédaient la carte de fidélité. Et là pareil, 15 euro la séance. iL N’est pas inutile de préciser qu’en plus la 3d est complêtement superflue pour le film Alice au pays des merveilles. Un moyen de se faire du fric cest tout

      • Ckyja

        Moi c’est surtout le « prix de location » des lunettes qui me reste vraiment en travers de la gorge.

        Ne sont-elles pas amorties?

        Je vais les embarquer la prochaine fois que j’y vais. (comme ça je les emmènerait la prochaine fois et ne paierai pas de location…)

        Pourront me servir sur les téléviseurs 3D que tous nous aurons dans moins de 3 ans….

        • Ckyja

          Sinon il est possible d’en acheter là:
          http://www.lestudiorelief.fr/boutiquepolar.html

          Bon elles sont en carton, mais ce sont bien les mêmes

          Et là, je ne vois pas comment la caissière du cinéma va s’en sortir, puisque la location de la place comprend celle des lunettes. Qui vient me filmer le jour où je demande une place « sans location »?

          • cayoux33

            Arf ça peut être drôle, en camera cachée pour voir si ils te laissent rentrer

            • Ckyja

              Je crois que tu est tombé sur une personne incompétente. Car il est interdit d’obliger la location de quoi que ce soit. J’achète une location pour la place, pas pour les lunettes, c’est mon droit, il me semble. Cela est codifié.

              Bizarre…

              En outre si je viens avec mes lunettes, je ne vois pas ce qu m’en empeche… Une synchronisation des panneaux c’est ça?

              Si oui: a quoi me servent mes lunettes, s’il faille que je sois synchroniser avec les images que je vois, comment le faire?
              C’est bancal comme explication.

              Je vais en acheter une paire.

              • Ckyja

                Par contre je comprend que l’on ne paye pas que la location, mais aussi le cout de l’équipement…

                • Val'

                  Tiens c’est marrant nous en Normandie
                  On à le droit à « L’Etrange Noel de Monsieur Jack » version 3D + « Alice au pays des merveilles » version 3D avec une boisson de 50cl pour seulement 15 euros…
                  Pareille pour la soirée « Iron Man » les deux films à la suite avec une boisson de 50cl et des animations pour 12€ !
                  On voit que Paris = riche Province = Pauvre ^^

                  • alexandre mathis

                    vive le téléchargement illégal moi je dis. Et pourtant je ne le fais pas mais putain ça me scandalise !

                    • Sora

                      En effet, j’ai trouvé intolérable c’est que les LePass doivent payer aussi cher que ceux qui ont la carte gratuite car à la base on paye un abonnement pour justement ne pas avoir à payer une place, donc payer le supplément 3D passe encore et j’aurais pas été contre payer un petit supplément en plus (genre à 6€ ça l’aurait fait) mais là nous faire payer 14€ faut pas abuser non plus.

                      J’espère donc que Gaumont-Pathé s’est bien planté partout en France avec ces AP et que le public aura boudé ces séances spéciales, en tout cas à Angers les reservations étaient encore ouvertes à quelques minutes du début de la séance, donc pas complète.

                      Y-avait-il des animations spéciales sinon avant la séance pour gagner des cadeaux ou autre ?

                      • Dom

                        Eh oui triste constat et demain, on paiera un supplément de 3€ pour avoir l’odeur de transpiration de Bruce Willis en pleine course poursuite…

                        Avatar a ouvert une brèche vers la surexploitation du cinéma, ce n’est qu’un début.

                        • Aineka

                          @dom: Tout à fait d’accord avec toi, as-tu lu notre article sur l’avenir du cinéma lié à Avatar?
                          On y parle rapidement du cinéma 4D. Cet article date d’avant la sortie d’Avatar.

                          • Mayra

                            D’après moi, l’avenir du cinéma ne se trouve pas dans une place à plus de 10€ malheureusement. Je suis allée voir Alice mais parce qu’une amie avait une place gratuite. Nous partageons donc les « frais » pour l’autre place. Sans ça, jamais je n’aurais vu ce film au cinéma (qui d’ailleurs décevant…beau et sophistiqué mais avec un scénario qui aurait mérité d’être plus étoffé). Je refuse de cautionner ce type d’arnaque ! Tant pis ! Une spectatrice en moins !
                            Une place plein tarif ne devrait pas dépasser 7,50€. C’est le plein tarif que je paie dans les salles « plus petites » et donc classées souvent art et essai. Elles ne se définissent pas ainsi pour autant…mais ça c’est un autre histoire !
                            Merci pour l’article !!

                            • Alain Robert

                              Hola !
                              A la lecture de cet article et des commentaires qui vont avec, j’ai un peu l’impression que vous vous emportez pour pas grand chose…

                              1) Europalaces (Gaumont et Pathé) a tenté un coup « pour voir » avec l’AVP d’Alice. Résultat mitigé certes (quoi que, vu le prix de la place), ils n’y reviendront peut-être pas, tant mieux (même nous, dans les cinémas, on s’est demandé où ils voulaient en venir). Mais ils ont tenté le prix de l’exclusivité alors que le film sortait une semaine plus tard. Non sens ? ;-)

                              2) Concernant le Plein Tarif, entre 10 et 20% seulement des spectateurs le paient, le plus souvent ceux qui viennent le moins souvent ! Tout le monde peut bénéficier de Tarifs Réduits, disponibles partout (y compris dans les hypermarchés ou via les CE). Il faut vraiment en vouloir pour payer plein pot.

                              3) La 3D est majoritairement projetée en France selon 2 systèmes, l’un actif (Xpand), l’autre passif (RealD).
                              ==> Dans le 1er cas, les lunettes sont louées car elles coutent assez chères à l’achat(plus de 20€ l’unité) et qu’il faut changer les piles relativement souvent (coût des piles + temps passé à les changer). D’autre part, elles sont fragiles et nombre d’entre elles sont cassées au bout de quelques utilisations. De plus, il faut tenir compte du temps en plus passé à les récupérer dans les salles (augmentation de la masse salariale). ==> Un surcout de 3€ par place ne me semble ainsi pas si excessif.
                              ==> Dans le 2ème cas, les lunettes sont généralement vendues 1€ et réutilisables longtemps, un surcout de 2€ pour la projection 3D étant généralement appliqué. Ici, il faut tenir compte du surcout lié au changement de l’écran, qui devient metallisé (ce principe de projection a mes faveurs, avec une bien meilleure qualité globale de la projection et une disparition totale des éventuels maux de tête entrainé par le coté psychédélique et le poids des lunettes actives.

                              4) « des revenus annexes pour les multiplexes (confiseries, promotion payante des films dans les établissements) qui ne sont pas redistribués aux ayant-droits » : Last but not least, 50% HT du prix du billet est reversé en direct aux ayant-droits en plus d’une grosse partie de la TSA (via l’Avance sur Recettes et le compte de soutien). Globalement, le C.A. ‘confiserie’ d’un multiplexe lui permet d’alléger ses charges, pas d’augmenter ses profits sur le dos des talents. D’autre part, y aurait-il encore en France autant de films produits, donc autant de producteurs et de Talents si la France n’appliquait plus ce système qui lui permet d’être l’un des seuls pays au monde à avoir encore une part de marché à l’intérieur de son pays aussi élevé face aux films US qui eux aussi, payent la TSA ? En corolaire, les salles de cinéma serait-elle aussi modernes et aussi aptes à conserver leurs clients ?

                              Désolé si je vous semble un peu dur. Et puis, je n’ai pas la science infuse, je me fous peut-être le doigt dans l’œil ! ;-)
                              A bientôt dans une salle de cinéma ? :-)

                              • Hephaistos

                                Hola Alain!

                                Effectivement le coup d’Europalaces a foiré…et Zem le relève en mauvais exemple.

                                D’accord avec toi pour ce qui est des lunettes. A service en plus, supplément tarifaire. (C’est un peu logique) La question repose plus sur: et si on ne veut pas du service en plus? Et: « Pourquoi c’est encore nous qui paye? » comme dirais Coluche…

                                Ce qui dérange ce n’est pas vraiment de faire de l’argent sur les pops-corns (c’est un poste à part entières des matières premières à acheter, et ça fait plaisir une fois devant l’écran) Par contre 6 euros le Coca ou 5euros la glace ça pique un peu!

                                20% des spectateurs payent le plein tarif, ok, mais peut-être qu’il faut considérer les non-spectateurs…y en aurait peut-être moins si le prix était plus raisonnable.
                                Comme je l’ai dit j’ai 25ans, je bosse à mi-temps, je gagne que dalle, je ne suis pas étudiant et m’engager financièrement pour un pass à longue durée m’est impossible. Je paye donc plein pot et vais donc moins au ciné…(On m’a toujours dit qu’il fallait mieux deux places encaissées à 6 euros qu’une à 10…). Je ne préfère pas imaginer le père de famille avec ses trois gosses qui veut se faire une sortie…

                                Ne t’inquiète pas en tout cas, tu n’as pas été dur, tu as juste exposé ton expérience de l’industrie du cinéma ce qui est très important à nos yeux!
                                A bientôt dans les salles obscures!
                                (Mais pas tout de suite, je suis allez voir Alice hier et 12€40 en moins sur mon dernier salaire de 640€…ça compte!)

                                • Tomy Martin

                                  Bonjour,

                                  Alain vous n’allez pas me faire pleurer sur les revenus des cinémas.
                                  Les ventes de confiseries ne servent qu’à alléger les charges ? étonnant quand on sait que les salariés perçoivent des primes sur les ventes de confiseries, cela signifie que c’est très lucratif pour le cinéma sinon il n’y aurait pas de prime versées.

                                  Ensuite, Pathé et Gaumont voient leurs halls envahis par des bornes automatiques qui permettent d’économiser sur la masse salariale.

                                  A nantes les séances 3D sont obligatoires, le film n’est diffusé qu’en 3D, il y a quelques mois nous avions le choix on pouvait voir avatar en 3D ou pas…
                                  du coup les porteurs de Pass sont contraints de payer un supplément à chaque fois, idem pour celui achète SA PLACE au CE de l’entreprise, il doit rajouter à la caisse du cinéma.

                                  Je ne fais donc pas de soucis, l’industrie à trouver le moyen de booster ses revenus avec la 3D qui bien souvent n’apporte rien au film

                                Laisser un commentaire:

                                Compatible Gravatar.