Lovely Bones, ou le délire d’un maître

[ 14 fév 2010 | 5 Commentaires | Dans les catégories: Critiques de film, par HusoBey ]

Une fois arrivé au générique de Lovely Bones, je me suis posé la question « Est-ce vraiment le réalisateur de la trilogie du Seigneur des Anneaux qui a concocté ce film ? ». J’ai eu du mal à le croire, mais il faudra l’admettre.

Pendant plus de deux heures, le film nous entraine dans des décors magnifiques et des effets réussis, mais plombe le tout par un scénario incohérent et long à souhait. Peter Jackson multiplie les effets spéciaux pour combler le vide qui nous sépare d’un climax très moyen où finalement rien ne surprend.

Jackson s’est permis un délire pour son propre plaisir, mais il oublie le spectateur qui risque de s’ennuyer pendant une bonne partie du film. La technique, aussi réussie soit-elle, n’apporte strictement rien à une histoire qui ne manque pas de scènes clichés.

En voyant un tel film, on est en droit de se demander si on doit tout accorder à un réalisateur devenu maître en la matière. Ce film aurait-il été produit s’il était défendu par un réalisateur inconnu ? Je n’y crois pas une seule seconde.

En tout cas, je retiens tout de même la belle prestation de Saoirse Ronan, et l’excellente musique de Brian Eno.

Enfin, peut-on vraiment faire un film qui se base uniquement sur la technique ? Un film peut-il se contenter de belles images ? En tout cas, ce long-métrage vient d’y donner une belle réponse.

A lire également :

  1. Gangsters Stories – Episode 4
  2. Mr. Nobody: l’orgasme visuel
  3. Parler de soi dans ses scénarios
  4. Francis Ford Coppola in love

5 commentaires »

  • Hephaistos

    Une analyse qui rejoint l’article « A Serious Man – Sérieuse déception », ou comment une fois installé dans le milieu, il est possible de tout produire.

    • Zem

      Retrouvez cette critique dans l’émission Ciné 17 de Virgin 17 du 20/02 : http://replay.virgin17.fr/#videoplayer/divertissements/1477

      • cinemarium

        Je n’ai pas vu le film mais cette critique est certainement la plus sévère que j’ai lu.
        Je pense tout de même m’y attarder par curiosité.

        • Gilles

          Je rejoins les avis négatifs sur ce film.

          A sa décharge et parce que j’aime bien ce p’tit Peter, il a peut-être voulu revenir à ce qui l’avait fait connaître à ses débuts et le très réussi Créatures Célestes dont l’ambiance fantastique était si finement amenée.
          Et puis, c’est vrai, tout n’est pas à jeter non plus, même si je me souviens surtout de ce qui est chiant et même si Lovely soient-ils, des Bones, c’est toujours mieux à la poubelle que tronant sur le buffet!!! (bon elle est facile, ok!)

          Malheureusement donc, il a dû rester très marqué par les Seigneurs d’anneaux et autres Gros chimpanzé ces dernières années, parce qu’effectivement, il n’est pas loin de concurrencer un mauvais Shyamalan (la jeune fille de l’eau par ex) en se la pètant à gros coups d’effets avec une histoire toute simple.

          En plus, comme la mode est aux films de plus de 2h, soit on fait la sieste, soit on devient vulgaire tout durant une histoire qui serait torchée en moins d’une heure et demie sur M6 avec un erzats d’Alec Baldwin!!

          Au final, si on s’appelait Jackson Peter nous-mêmes, il est fort possible qu’on se soit risqué à un tel aveuglement !!… Vraiment ?…

          Alors, vivement le prochain

          • pakarma

            Contrairement aux autres, ce n’est pas la longueur de ce film qui m’a déplu. L’histoire m’a particulièrement touchée jusqu’au climax où la soeur découvre la preuve de la culpabilité du voisin. Et là, tout s’écroule. Ce qui m’a révulsée et même physiquement rendue malade (je vous jure que j’en avais réellement l’estomac en vrac), c’est cette espèce de morale finale pseudo-bouddhiste vers laquelle ce film nous amène. Tout est beau et jolie dans le petit monde de Jackson où ce qui prime sur le dénouement loqique (vengeance du père ou/et arrestation de ce connard de pédophile récidiviste) ne tient qu’à un baiser, la réconciliation du couple des parents et la grossesse de la soeur. C’est à vomir si on est réellement pris dans le film. En gros, quoiqu’il arrive de dégueulasse et de tragique dans votre vie, ne vous inquiétez pas, poursuivez votre Karma sans vous salir et laisser la vie s’occuper de punir ceux qui vous ont fait du mal. Parce que c’est bien connu, la vie est tellement juste, non?
            Je n’ose pas imaginer l’état dans lequel ce film a dû mettre certains parents qui ont malheureusement vécu un tel drame. Cela fout juste les boules d’utiliser d’aussi beaux moyens, de bons acteurs pour sortir une connerie pareille après tout ça. Je déconseille fortement ce film. Poursuivez votre Karma loin de lui mes amis.

          Laisser un commentaire:

          Compatible Gravatar.