La Cité du Cinéma: la nouvelle Babylone ?

[ 3 déc 2009 | 19 Commentaires | Dans les catégories: Analyses, Par Hephaistos, Production ]

De tout temps, les grandes entreprises humaines, sur fond de grandes places architecturales, ont su laisser leurs empreintes dans l’Histoire, de part leur ampleur et fonctions. La Tour Eiffel pour l’Exposition Universelle, les Pyramides, tombeaux des pharaons, le World Trade Center, place financière, bref toutes ces grandes constructions aux destins particuliers. En dehors du prochain E.P.R (oui vous savez, on a choisi le nucléaire en France), pas de grands chantiers en perspective dans les années à venir si ce n’est… « La Cité du Cinéma ».

Ouhhhh… on en tremble d’avance rien qu’au nom ! Un vrai titre de film tiens.

Babylone_Brueghelmini

 

Sur l’initiative de Luc Besson, soutenu par de grands noms du secteur comme Technicolor, des loueurs de matériels historiques français et quelques politiques, notre beau pays va se voir doté d’un véritable lieu – 6.5 hectares quand même – réservé au cinéma.

Plateaux de tournages, bureaux de productions, ateliers de constructions, l’école Louis Lumière (l’ENA du cinoche), ou encore les locaux d’Europacorp (L. Besson copyright)…

cité

Autant dire que le projet susurre l’idée d’un Hollywood à la française. Après tout il était temps, c’est vrai quoi, malgré la French Touch, et sa renommée mondiale (enfin, ça date de Godard quand même…), nos créateurs ne disposent toujours pas de lieux de cette ampleur où laisser leur inventivité s’exprimer.

Un tel outil laisse l’imagination s’évader. Mettez-vous à la place d’un frêle étudiant en cinéma, croisant les plus grands, au détour de la cafète le temps de sa pause déjeuner. Avant de rentrer, pas de soucis, un détour par le plateau n°8, 2000m² de décors avec une équipe en pleine action. Pour les déjà pros, c’est des plateaux ultra modernes, des bureaux de productions, loges et facilités à proximité. Un véritable confort de travail. Tout à portée de main.

On peut déjà rêver d’un phénomène boule de neige, l’apparition d’un centre d’émulsion du cinéma français. Pourquoi, alors, s’interroger sur Babylone, cette grande cité Mésopotamienne qui s’est effondrée sur elle même malgré sa splendeur ? Eh bien tout simplement parce que les obstacles qui ont déjà retardé, plus de 10 ans, l’installation de la « Cité du Cinéma » ne sont pas les derniers.
On pense d’abord à la main mise sur le marché et la fermeture de studios de petite envergure.

 

luc-bessonFace à de grands « groupes », les faibles se font souvent phagocyter dans la manœuvre, les belles heures des studios d’Epinay ou de Stains sont peut-être comptées. La dimension familiale de ces vieilles structures viendra à disparaître, c’est déjà le cas chez les loueurs et les labos qui ont, pour beaucoup, été rachetés. A plus grande échelle, la gestion est forcément plus lointaine et se veut encore plus économique. Will you « trust » them ?

Sur le plan créatif, la France est une vraie terre d’institutions cinématographiques.
Je pense au CNC, aux sociétés de droits d’auteurs, mais aussi au rayonnement mondial qui est le nôtre : french culture, Cannes, Deauville.

 

Et pourtant… on se laisse étouffer par des lignes de productions assez pathétiques que le blog passe assez de temps à relever. A quoi bon avoir un avion de chasse si les gens censés le piloter n’ont jamais approché un cockpit de leur vie ? L’ambition des projets, Besson l’a toujours eue, et Léon, Nikita ou encore Le 5ème Elément sont autant de preuves que voir grand (avec parfois des fonds étrangers) est possible.

Qu’en est t-il des diffuseurs, du CNC ou des maisons de production qui ont le droit de vie ou de mort sur l’existence d’un film ?
Si on ajoute le risque de voir les chaines et les publicitaires s’installer dans ces commodités (rentabilité oblige), le bel eldorado du nouveau cinéma français ressemblera à une belle usine à gaz de l’industrie audiovisuelle.

money

N’oublions pas non plus une donnée de taille: nombre de productions françaises se tournent dans les pays de l’Est (Europacorp l’a bien prouvé), pourquoi ?

Main d’œuvre à bas prix et… studios beaucoup moins chers ! Belle ironie, je vous laisse juge.
Au fait, combien ça coûte de déménager Louis Lumière ? Quelques subventions de l’état probablement, pour une garantie qui est de deux ans de location des lieux seulement…

Belle ambition qui possède malheureusement des contours et un destin potentiel d’argile.
Pour le meilleur de notre secteur, souhaitons que la magie du cinéma fasse effet sur notre territoire oublié. Dans le cas contraire, la Cité du Cinéma connaîtra le même destin que les Twin Towers, le phare d’Alexandrie, le colosse de Rhodes…et Babylone.

Le débat est ouvert.

19 commentaires »

  • Brice Duan

    Si c’est pour produire en France des projets ambitieux dans le genre District 9, Zombieland, Once Upon in the West, Terminator etc…, bref du grand cinéma donc, un grand oui!

    Si pour produire la suite de Coco, Cyprien, Cinéman, etc… A quoi bon?

    Luc Besson est quand un producteur qui souhaite donner une visibilité aux nouveaux réalisateurs, même si certains d’entre eux n’ont jamais approché un cockpit de leur vie (j’adore la métaphore ^^). Maintenant, il est vrai que les petits studios vont subir l’arrivée de ce mastondonte… A l’instar des petits cinémas de quartiers, ces « petits » studios vont se contenter de « survivre » au jour le jour, en attendant un éventuel rachat d’un promoteur immobilier spécialisé dans les hôtels pour touriste…

    • Coralie

      Et bien c’est un article bien intéressant, même si j’ai le sentiment qu’il faut que je me prononce… je vais pas le faire, c’est comme tout débat, je suis moi même pour et contre !!

      • nico

        article très pertinent, qui mérite débat et comme dis Coralie avant je suis pour et contre.
        c’est un sujet très vaste qui merite une grande réflexion sur le  » que veux t’on du cinéma francais? ».

        • Zem

          Eh bien moi je suis curieux, je vous pose la question Coralie et Nico: qu’attendez-vous du cinéma français ?

          Et quels sont vos pour et contre ? :)

          • Alex

            Perso, ce que j’attends du cinéma français, c’est qu’il sorte du schéma habituel des films pour bobo à la Agnès Jaoui ou pour débile profond façon B13 et autre coco-cyprien… J’aimerais enfin voir un cinéma français qui ose , qui en jète, qui envoi… J’aimerais avoir des films du niveau de District 9 pour la SF, du niveau de Smokin’ Aces pour l’action et les textes… Mais avec Luc Besson derrière, faut pas trop espérer malheureusement…

            • Hephaistos

              Quand j’y repense bien, à part Jan Kounen, Jean-Pierre Jeunet et Luc Besson, peu de réalisateurs français on su m’amener ce que j’espérais du cinéma français.
              Malgré la dureté de mon article et le fait que Besson puisse parfois être le dernier des c***, il faut bien avouer que certains de ses films tiennent toujours le haut du pavé de notre cinéma.
              J’espère sincèrement que ce « souffle » poussera dans le bon sens.

              • Alex

                L’époque où Besson était un bon réalisateur est morte et enterrée depuis longtemps, très longtemps, il n’est plus que l’ombre de lui même…

                • keymaster

                  La cité du cinéma est en principe destinée à attirer des tournages de major hollywoodiennes. Ce qui a peu de chances d’arriver, il ne manque pas de studios aux USA. Et en Europe, il y a déjà Pinewood. Quand une production étrangère vient tourner en France, c’est pour nos monuments et nos paysages et pas pour s’enfermer dans des studios.

                  • Zem

                    Sauf si on est moins cher que la concurrence !

                    • keymaster

                      Je voulais juste dire que ce genre de projet est une absurdité économique. Il vient d’ailleurs d’être arrêté, l’annonce vient d’être faite par Patrick Braouezec, les financiers ont jeté l’éponge. On court vers un accident industriel majeur.

                      Luc Besson a commis une erreur en allant en bourse trop tôt, le cours de son action a tellement chuté depuis son introduction en bourse que les marchés financiers ne lui font plus confiance et ont réalisé que un projet de 250 millions d’euros qui rapporte 8.5 millions de revenus locatifs par an si les plateaux sont loués 365 jours par an , ne rembourse même pas les intérêts des emprunts.

                      Et maintenant, il n’y a plus qu’à attendre le rachat de « La cité du cinéma » par bernard Krief Consulting ou un collectif d’étudiants en cinéma soutenus par Ségolène Royal.

                      • keymaster

                        Oups, j’ai fait un peu fort sur le budget, il serait plutôt dans les 130 millions, ce qui ne change pas grand chose sur la rentabilité.

                        • Hephaistos

                          Merci pour ces nouvelles infos plus qu’intéressantes Keymaster.
                          Alors ça y est c’est vraiment arreté?? Ce n’est même pas une légende urbaine? On peut juste connaitre tes sources pour infos? Ou elles sont top secret ;)

                          • keymaster

                            L’info est sortie maintenant, facile à vérifier sur google.

                            Il y a peu de chances pour que le gouvernement aide le projet, il n’y a aucun intérêt, ni économique, ni politique.

                            L’arrêt du projet n’aura aucune conséquences sur l’emploi du secteur qui aurait juste vu transférer des emplois disparus ailleurs.

                            De plus, c’est une absurdité technique, regardez les plans, on ne peux pas construire de décors extérieurs, pas assez de place, pas assez de hangars de stockage, et construit en pleine ville, aucune possibilité d’extension future, la cité du cinéma de Besson est implanté sur un espace de 6.5ha alors que les locaux de la SFP à Bry/Marne font 12.5ha.

                            De plus, imaginez-vous que si la profession y avait cru , on aurait gaspillé de la place pour l’école lumière? On aurait vu Gaumont et Universal arriver en courant. Et pourquoi n’y a-t’il aucun autre investisseur sérieux que la caisse des dépôts?

                            Le but de tout ça était juste de créer de nouveaux locaux pour Europacorps qui ne lui auraient rien coûté grace à la location de quelques plateaux à des chaînes de télé. Et la CDC se serait morflé un investissement improductif de 100 patates sur le dos du contribuable, parce que c’est Europacorps et Euromedia qui facturent les clients en direct et encaissent la vraie marge tout en payant un loyer de misère à la coquille propriétaire du site.

                            • keymaster

                              bon, les news du 31 mars 2010 :

                              Le projet est reparti, un accord a été trouvé entre Euromedia, Europacorps et la caisse des Dépôts. Le contrat a été signé hier.

                              • Hephaistos

                                Le canard était toujours vivant!!!

                                • keymaster

                                  Un élément de plus à verser au dossier. Europa Corps a acheté il y a quelque semaines Cipango qui est spécialisé dans la fiction télé. Il y a surement une stratégie dans tout ça, mais c’est tout de même assez bizarre pour une major du cinéma.

                                  Pour la cité proprement dite, les travaux ont bien repris, a suivre,…

                                  • Hephaistos

                                    EuropaCorp s’intéresse à la rentabilité et possède une logique de groupe. Pas étonnant qu’elle grossisse..
                                    COntent que cette article évolue au gré du temps. Merci encore pour ta collaboration keymaster.
                                    Affaire à suivre comme tu dit!

                                    • Aineka

                                      La prod Tv ça commencera par un futur chef d’oeuvre télévisé : La trilogie TRANSPORTER adaptée en série. « The Transporter – The series » fera 12 épisodes d’une heure.
                                      Voici la preuve par les dirigeants d’Europacorp qu’il seulement dans un logique de rentabilité (marque et récurrence de revenus), lisez plutôt:

                                      « Pour EuropaCorp, le lancement de cette série s’inscrit dans la stratégie de valorisation des marques du Groupe, ainsi que la volonté de renforcer la récurrence de ses revenus avec des projets d’ambition internationale »

                                      • Hephaistos

                                        News presque toutes fraiches (qui ont attendu la ré-ouverture des cineastes.fr).
                                        Je travail actuellement aux studios de la SFP à Bry-sur-Marne qui appartiennent au groupe Euromedia.
                                        Il y a 2 mois de ça, le personnel fixe des studios a été convoqué pour entendre une annonce qui le concerne.
                                        Dans 2 ans…2012…les studios seront en grosse partie vendus à des promoteurs immobiliers pour destruction et réhabilitation en logements.
                                        Les plus gros studios d’Ile de France nous font le chant du cygne.
                                        Raison:
                                        Euromedia vient de devenir actionnaire majoritaire dans la Cité du Cinéma de Besson. Ce dernier prend donc la place de « tête d’affiche » en devenant minoritaire. Un nom vendeur certes mais qui a perdu sa place de grand manitou de la Cité du Cinéma qui appartiendra donc au grand groupe financier Euromedia. Ce groupe devrait être maintenant connu de tous puisqu’il controlera les studios les plus importants de France et qu’il a déjà racheté des compagnies historiques comme Transpalux ou bien Car Grip.
                                        Le calcul est simple: Les Studios de la SFP auraient euent un nouveau concurrent en la personne de Besson…solution en prendre le controle et garder la main mise.
                                        Sauveur dans une situation ou Besson n’aurait jamais réussi seul…Euromedia devient un véritable « phagocyteur »…

                                      Laisser un commentaire:

                                      Compatible Gravatar.